Lucien est un chat roux européen de 6 ans, vivant dans une maison avec jardin près de Fontainebleau. Bien qu’il soit castré, Lucien est un bagarreur qui n’hésite jamais à défendre son territoire.

Mi-février, une rixe assez violente l’a opposé à un chat intrus pendant plusieurs minutes, sur un sol gelé et relativement irrégulier. Le lendemain, Lucien démontrait une forte boiterie, vraisemblablement de l’épaule ou de l’antérieur gauche. Au bout de 48h d’anti-inflammatoires, pas d’amélioration. Même s’il est capable de sauter sur un fauteuil ou de descendre un escalier, on observe une réelle difficulté à se mouvoir.

Le chat n’étant évidemment pas exempt de plaies, griffures et morsures inhérentes à la bagarre, ces éléments pouvaient expliquer cette boiterie soudaine. Néanmoins, après une dizaine de jours de traitement antibiotique et de soins locaux, toujours aucune amélioration significative.

Quinze jours après la bagarre, le 4 mars, Lucien est examiné par le docteur Bedossa, qui diagnostique à la palpation une amyotrophie très importante de l’épaule gauche (une très grosse fonte musculaire). Cela peut être dû à une myosite (une inflammation musculaire), une tendinite, ou encore une radiculonévrite (inflammation de la racine des nerfs).

Pas spécialement agréable la palpation !

Pas spécialement agréable la palpation !

Le docteur Bedossa décide donc d’administrer localement par injection de la dexamedium – un corticoïde- (0,3 ml) ainsi que de la vitamine B12 (0,3 ml). Une injection sera faite une fois par semaine pendant un mois. En parallèle, Lucien recevra chaque jour une demi gélule de carnitine, un revitalisant pour animaux domestiques.

Une semaine après, la boiterie a déjà bien diminué, les muscles de l’épaule commencent à se redévelopper. On baisse la posologie de l’injection de dexamedium à 0,1 ml, toujours associée à la vitamine B12.

Au fil des semaines, le muscle reprend du volume

A la visite suivante, le 16 mars, l’amélioration est spectaculaire : Lucien est remusclé à 80% ! L’injection comprend cette fois dexamedium 0,15 ml + vitamine B12 0,15 ml, et la prochaine visite se fera dans quinze jours.

30 mars : probable dernière visite médicale, la boiterie semble avoir complètement disparue. Le docteur Bedossa estime à la palpation que l’épaule s’est remusclée à plus de 95%. Il fait donc une dernière injection dexamedium 0,1 ml + vitamine B12 0,12 en profondeur. A priori, Lucien n’aura plus besoin de revenir en consultation, sauf si ses maîtres constatent une dégradation de son état.

Depuis un mois, ses maîtres gardent davantage Lucien à l’intérieur de la maison la nuit pour éviter de nouvelles bagarres, ce qui l’aura obligé à réapprendre l’usage de la litière, bon gré mal gré !

En un mois, Lucien avait retrouvé toute sa motricité

En un mois, Lucien avait retrouvé toute sa motricité